TOP 10 DES (PLUS MAUVAISES) EXCUSES POUR NE PAS SE LANCER

TOP 10 DES (PLUS MAUVAISES) EXCUSES POUR NE PAS SE LANCER

juin 05, 2018

Le dictionnaire définit la peur comme étant « une réponse émotionnelle à un danger imminent associé à notre anxiété ». Pour être clair, il est normal d’avoir peur lorsque l’on doit faire un choix, surtout lorsqu’on n’en connaît pas l’issue.

Le meilleur moyen de gérer l’incertain, le doute et la peur est d’analyser leur cause. Généralement, la combinaison de plusieurs préoccupations non clairement définies est l’essentiel du problème de la peur et du doute. Alors, on crée nous-même une échappatoire pour justifier le fait que nos peurs sont fondées, au lieu de trouver des solutions pour les éradiquer.

Aujourd’hui, Doers Wave t’a concocté un Top 10 des meilleures excuses créées dans le but de te donner bonne conscience, au lieu de se lancer dans l’entrepreneuriat.


Excuse N°1  : « Comme c’est un projet risqué où je pourrais échouer. Devenir entrepreneur m’effraie »

Si on se réfère aux statistiques, la majorité des entreprises connaissent une chute financière dès leurs premières années d’activités. Il est vrai que cette excuse peut paraître solide, surtout avec l’étude en appui qui la rend plus légitime. Cependant, il faut savoir qu’au sein de tes échecs se trouve la petite graine qui te permettra de fleurir un nouveau succès. 

Pour pleinement rentabiliser tes échecs, il faut suivre le principe du « échoue rapidement et souvent ». C’est-à-dire que pour tester ton activité, ton offre ou ton idée, il faut essayer tous les chemins. Il faut se tromper souvent pour pouvoir diversifier tes connaissances, mais aussi rapidement, pour pouvoir éviter de d’investir trop de ton temps ou de ton argent.

L’important est que tu peux échouer autant de fois que tu veux, tant que tu apprends de tes erreurs et que tu t’améliores à chaque fois. Il faut transformer ces contretemps en opportunités.


Excuse N°2  : « Je n’ai ni le niveau de connaissances ni le génie d’un entrepreneur accompli »

L’excuse du parcours scolaire insuffisant est typique. Ça te permet de croire que tu n’es pas assez compétent pour un poste, pour un projet ou pour une opportunité professionnelle.

Pourtant, tu dois savoir que la plupart des entrepreneurs d’aujourd’hui n’ont même pas de diplôme du supérieur, car ils souhaitaient travailler à leur compte dès que possible. Il n’est pas nécessaire de posséder 2 master et un doctorat pour pouvoir lancer ton activité. Tu as seulement besoin d’en avoir envie et d’avoir la motivation de te lancer.

L’important lorsque tu lances ton activité, ce n’est pas d’être conventionnellement intelligent grâce à la possession de nombreux diplômes réputés. C’est plutôt de fournir aux consommateurs quelque chose dont ils ont besoin et de la faire avec un meilleur service que n’importe qui d’autre.

Excuse N°3  : « Je n’ai pas suffisamment d’argent pour lancer mon activité »

L’argent est une des trois excuses les plus utilisées. Il est vrai qu’aujourd’hui, tu possèdes un certain niveau de capital. Mais l’argent évolue constamment, en fonction des décisions que tu prends au cours de ta vie.

De nombreuses entreprises sont créées avec un faible capital initial. En fonction de l’activité que tu veux lancer, il n’est pas nécessaire de commencer avec une trésorerie à 10 chiffres. Si tu as assez d’argent pour satisfaire tes besoins physiologiques et ton bien-être, tu as assez d’argent pour te lancer. En plus, de nombreux organismes et concours liés au domaine de l’entrepreneuriat peuvent t’aider financièrement. Bien sûr, si ton activité nécessite un capital initial conséquent, tu peux toujours te tourner vers les banques et investisseurs.

L’important lorsque tu possèdes un petit budget d’entreprise est d’être créatif, ingénieux et de faire des plans d’action réalistes. Même en commençant petit au début, ça te permettra de faire les choses le plus parfaitement possible. Et pas à pas, grâce à tes nombreux succès, ton activité fleurira.

Excuse N°4  : « L’entrepreneuriat est uniquement pour ceux qui veulent devenir riche »

Bien sûr, tout le monde peut aspirer à vouloir un meilleur niveau de vie en augmentant le niveau d’argent dont il dispose. Pourtant, ça ne doit pas être le focus des tous les efforts que tu vas mettre au sein de ton entreprise, car peu de personnes connaissent le véritable succès en poursuivant uniquement la voie de l’argent. Il faut revoir l’objectif final que tu souhaites atteindre, car aujourd’hui, il existe beaucoup de moyens pour améliorer son niveau de vie dans le but d’être heureux. 

L’important à retenir est que, malgré l’importance qu’on y accorde aujourd’hui, l’argent n’est seulement qu’un moyen, pas une finalité.

Excuse N°5 : « J’attends de trouver une idée innovante pour pouvoir me lancer »

Quoi de mieux que de remettre à plus tard ce dont tu n’as pas envie de faire tout de suite. On se laisse berner et on pense que ça nous permet de gagner du temps, et que forcément, notre action n’en sera que plus optimale. Mais généralement, le résultat n’est pas celui espéré et on échoue par manque de temps, de préparation, d’implication…

Avoir une idée est le début de toute chose. Elle ne doit pas être nécessairement l’innovation du siècle, mais tant que tu te focalises sur quelque chose qui te passionne et te motive, ça sera ton idée.

L’important est de suivre le chemin que tu traces à travers ton activité et tes clients. Ton entreprise évoluera et lorsque tu seras confronté entre ton idée originale et ce que veulent réellement tes clients, tu pourras choisir l’idée la plus innovante des deux.

Excuse N°6 : « Entreprendre n’est pas la carrière professionnelle attendue par mes parents »

Tu peux toujours suivre la route qui a été construite spécialement pour toi par tes parents. Mais tu dois garder à l’esprit que l’objectif de cette route, est que tu deviennes une personne accomplie et heureuse. Quoi de mieux que de faire ce qu’il te plait pour atteindre cet objectif ? 
Un nombre significatif d’entrepreneurs ont déjà été dissuadés de choisir cette carrière par leurs parents, à cause de cette vision de vie qu’ils se faisaient d’eux. Les parents se référenceront forcément à leurs expériences passées pour pouvoir te guider de la façon la plus optimale possible. Ce qui peut parfois biaiser leur jugement.

L’important est que tu suives tes propres objectifs et que tu accomplisses ce que tu as envie de réaliser. Ne laisse pas non plus tes parents sur le banc de touche, ils auront besoin de comprendre ton choix pour pouvoir te soutenir ensuite.

Excuse N°7 : « Mon emploi actuel est plus facile à vivre »

Pourquoi changer son train quotidien quand tout va bien ? 

Si tu lis autant d’articles sur l’entrepreneuriat et sur comment lancer ton activité, c’est que le sujet t’intéresse. Tu n’as pas envie de faire plus ? De te challenger quotidiennement ? De sortir de ta routine ? Bien sûr, on ne te demande absolument pas de quitter ton emploi dans l’heure. Selon les activités, tu peux très bien garder un emploi stable, tout en te laçant dans l’entrepreneuriat.

L’important est de prendre conscience de ce que l'on a envie de faire pour le reste de sa vie. Pour quelles raisons devrais-je sortir de mon lit tous les matins ?

Excuse N°8 : « J’ai une famille à nourrir et des factures à payer »

Il n’y a aucun doute que satisfaire les besoins de sa famille est une grande responsabilité, une charge quotidienne. Lorsque tu lanceras ton activité, les dépenses mensuelles ne vont pas disparaître du jour au lendemain.

L’objectif est de minimiser les risques pour pouvoir protéger ta famille. Commence petit au début en travaillant les week-ends, le soir après dîner… Il faut que tu puisses prouver que ton projet fonctionne avec un petit budget et en étant prudent. Faire participer ta famille sera bénéfique, car tu pourras te tourner vers eux lorsque tu as besoin de tester une idée ou que tu es en manque d’inspiration. Rendre l’expérience amusante pour tes enfants est la clef pour qu’ils se sentent impliqués dans ta nouvelle vie.

L’important est de ne pas sacrifier ta famille au profit de ton activité, mais tu ne dois pas pour autant supprimer ton envie d’entreprendre. Il est nécessaire d’équilibrer les choses pour pouvoir réussir dans les deux domaines.

Excuse N°9  : « Je n’ai aucune expérience dans les affaires »

On t’arrête tout de suite. Il n’est pas nécessaire d’avoir énormément de connaissances dans les affaires pour pouvoir créer ton entreprise. Les quelques connaissances que tu possèdes actuellement ne peuvent qu’être bénéfique pour ton activité. 

La clef est la connaissance de soi-même. Si tu connais déjà tes forces et tes faiblesses, tu peux te focaliser sur la recherche d’un partenaire qui comblera tes lacunes. Avoir un mentor te permettra aussi te bénéficier de ses conseils à la vue de ses expériences passées, mais aussi l’accès à un réseau plus étendu.

L’important n’est pas que tu te focalises sur ce que tu ne connais pas encore. Toutes les informations sont disponibles par le biais de ton entourage, d’un gros livre ou d'internet.

Excuse N°10  : « Je n’ai ni partenaires ni équipes pour m’appuyer et m’encourager »

Se lancer dans une nouvelle aventure qui peut nous réserver de nombreuses surprises peut devenir source d’anxiété. Certaines personnes préfèrent anticiper pour s’organiser, quand d’autres appuient leur motivation à travailler sur l’instant présent. 

À Long terme, cela peut devenir un problème de ne pas avoir de partenaire ou d’équipe sur lesquelles s’appuyer. De plus, les investisseurs sont plus à même d’investir dans un projet lorsque que l'on est bien entouré. Bien sûr, de nombreuses micro-entreprises ont commencé avec la participation d’une personne puis l’équipe s’est agrandie au fur et à mesure. 

L’important est de partager ton aventure avec quelqu’un, que ça soit un partenaire de travail ou un proche qui suit ton évolution professionnelle. Cela peut paraître difficile de trouver une équipe de travail efficace, mais les personnes qui t’accompagneront pourront te permettre d’avoir une nouvelle vision des choses et t’aider à innover continuellement.

----
Ces excuses te semblent familières ? Tu t’es reconnu à travers elles ? Les voici exposées au grand jour. Maintenant que tu as été franc sur toi-même, tu vas pouvoir mettre en cause la nécessité et la légitimité des excuses que tu as pu utiliser pour te justifier. Ce sont elles qui révèlent tes plus grandes sources d’anxiété. Une fois celles-ci clairement définies, tu vas pouvoir mettre en place un plan d’action pour éviter que ces peurs deviennent réalité. 

Partage tes expériences avec DoersWave ! Quelles sont les excuses que tu utilises ou que tu as utilisées ? Comment tu t’en es rendu compte ? Quels moyens as-tu mis en place pour les contenir ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Une dose d'inspiration hebdomadaire ?

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine dans votre boite mail notre sélection à haute valeur ajoutée pour améliorer votre vie quotidienne : articles, vidéos, idées à mettre en place, etc.