3 ASTUCES POUR RÉUSSIR SA PRISE DE PAROLE

3 ASTUCES POUR RÉUSSIR SA PRISE DE PAROLE

août 21, 2018

Qui n’a jamais eu peur de prendre la parole en public ?

Depuis l’enfance, on est amené à prendre la parole en public. Que ça soit pour réciter une poésie, persuader d’être le candidat idéal ou défendre la valeur de son projet, il faut savoir communiquer correctement. Mais utilisons-nous la bonne méthode ?

Sous la pression de ceux qui nous écoutent, du jugement des autres, nous avons tendance à subir des réactions physiques dues au stress : transpiration excessive, rougeur au visage et au cou, fréquence cardiaque explosive, bouche sèche, tension musculaire… Finalement, on a déballé (si ce n’est bafouillé) tout notre texte dans un sorte de blackout total. Résultat, notre audience n’est pas convaincue par nos propos et souhaite couper court à la discussion pour limiter les dégâts. On aura alors que réussi à se ridiculiser.

Arrêtons la catastrophe ! DoersWave t’a concocté une recette qui t’assura la réussite de tes futures prises de parole. Pour que tes discours soient concluants, tu dois prendre en compte trois aspects de la prise de parole : le discours, la présence et l’auditoire.

 3 ASTUCES POUR RÉUSSIR SA PRISE DE PAROLE

 

LE FOND
Ton discours, ou l’essence même de ta prise de parole

Le discours représente le cœur de ta présentation. Sans lui, cette prise de parole n’aurait pas lieu d’être. Il est alors essentiel de se poser les bonnes questions :

 

1.  Pourquoi tu souhaites prendre la parole ?

 

Je veux prouver que je suis le candidat idéal pour le poste.

Je veux rattacher les gens à ma position. 

2.  Dans quel but ?

 

Dans le but que cette entreprise m’embauche pour cet emploi.
Dans le but de prouver que mon opinion est la plus judicieuse.

 

Ces raisonnements peuvent paraître basiques, mais c’est une prise de conscience simple et efficace qui te conforte dans la nécessité de ta prise de parole. Tu adopteras instinctivement un discours plus serein et plus confiant.

Deuxièmement, tu dois réfléchir sur quelles caractéristiques ton discours va s’appuyer pour être plus légitime. Tu peux très bien utiliser des supports visuels comme une vidéo, une affiche, un CV, un graphique, un diaporama… Attention ! Veille à ce qu’il n’y ait pas trop d’informations en une seule fois, sinon ton interlocuteur n’aura même pas envie d’y jeter un coup d’œil.

Troisièmement, il est nécessaire de définir une introduction et une conclusion solide à ton discours. Généralement, ton auditoire retient un sentiment général de ta prise de parole. En exprimant une introduction et une conclusion efficace, cela créera de la valeur ajoutée à tes propos. Même si ces derniers peuvent être tout à fait basique, cela permet de structurer ta prise de parole et surtout, éviter de finir avec un banal « voilà ».

Enfin, pour pouvoir exécuter idéalement ton discours, le mot d’ordre est : répétition. A toi de voir si tu préfères apprendre ton texte par cœur ou y aller en fonction de ton interlocuteur. Cependant, il est essentiel de répéter ta prise de parole. Ainsi, tu pourras te rendre compte si une phrase est mal formulée, si tu as du mal à prononcer un mot… Dans tous les cas, tu prendras conscience si ton discours a atteint son but final !

 

 

 

LA FORME
Ta présence, ou le conditionnement de ta prise de parole

Il faut savoir que 75% de ce que tu vas vouloir transmettre par ta prise de parole sont communiqués par ton langage corporel. Il révèle dans quelle position tu trouves face à ton interlocuteur : si tu es stressé, si tu es convaincu par ce que tu dis…

Voici quelques conseils pour adopter un langage du corps positif et solide, lorsque tu es :

·         Debout :

- Évite de trop te basculer sur tes jambes. On croira que tu es dans un bus ou ça donnera le mal de mer à ton auditoire.

- Évite de te toucher avec les mains ou de jouer avec tes cheveux. Cela montrera que tu es nerveux et que tu as besoin de te rassurer.

- Adopte plutôt une position où tes pieds sont ancrés dans le sol, sans pour autant rester planté comme un piquet.

- Adopte une position avec les mains croisées devant toi ou utilise les pour pointer un aspect de ton support visuel.

·         Assis :

- Évite de te tenir avachi ou de croiser les bras.

- Adopte une position avec les épaules ouvertes et la tête relevée pour prouver que tu es ouvert à la conversation.

 

 

De plus, dans les deux positions, il est nécessaire de prendre en compte l’importance du regard. N’essaie pas de détourner le regard ou d’examiner les moindres détails de la pièce car tu perdras l’attention de ton auditoire. Balaie-les tous du regard pour prouver que ton discours concerne l’ensemble des personnes présentes.

Ensuite, nous allons parler de la façon dont tu vas vouloir transmettre ton discours. La prise de parole est regroupée en plusieurs caractéristiques :

·         Le ton :


Est-ce que tu essaies de raconter une histoire ? D’expliquer des notions compliquées ? De convaincre ? De faire changer d’avis ? De faire des révélations ? De faire un rapport ?

·         La vitesse :


Il faut faire attention à ne pas parler trop vite (ce qui peut être le cas quand on est stressé), sans pour autant parler trop lentement. Sans structure et changement de ton, l’interlocuteur s’ennuiera vite et n’écoutera plus.

·         Le vocabulaire :


Quel niveau de vocabulaire dois-tu employer par rapport au thème de ton discours et l’auditoire qui est en face de toi ? Quelle est la liste de mots que tu dois obligatoirement communiquer ?

·         La respiration :

Il est essentiel de faire des pauses entre chaque point. Une respiration plus ou moins longue indique le niveau de structure du discours.

 

Enfin, le dernier aspect de la mise en forme de votre prise de parole est le style vestimentaire. En effet, le style vestimentaire doit être adapté à l’image du discours que tu veux renvoyer : être pris au sérieux ? Ressembler à tes interlocuteurs ? Marquer les esprits ?

 

 

 

L’ENVIRONNEMENT
L’auditoire, ou les récepteurs de ta prise de parole

Le dernier aspect à prendre en considération pour une prise de parole réussie, est l’environnement dans lequel tu vas devoir évoluer.

La façon dont tu vas décliner ton discours sera différente si tu dois t’exprimer dans un endroit bruyant, dans un endroit très espacé, ou au contraire. Prendre conscience de l’espace disponible te permettra de choisir comment tu veux faire évoluer ta prise de parole au fil de la présentation.

Tu peux choisir d’inclure le public en le faisant participer à ton discours, en créant un débat, ou tout simplement, en utilisant des exemples qui s’appliquent à la majorité.

Attention ! L’environnement, comme ton auditoire, peuvent évoluer au fil de ton discours. Il est nécessaire de les prendre en compte, sans pour autant perdre le fil conducteur de ta prise de parole.

 3 ASTUCES POUR RÉUSSIR SA PRISE DE PAROLE

 

Voici la recette des 3 astuces pour réussir sa prise de parole ! N’oublie pas, la clé est de définir ton discours, adapter ton langage corporel et visualiser la prise de parole dans sa globalité. On espère que cet article t’a plu et te servira à l’avenir. Et toi, quels sont tes astuces lorsque tu dois prendre la parole ? Partage avec la communauté DoersWave !



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Une dose d'inspiration hebdomadaire ?

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine dans votre boite mail notre sélection à haute valeur ajoutée pour améliorer votre vie quotidienne : articles, vidéos, idées à mettre en place, etc.