Le Kintsugi, la nouvelle tendance du développement personnel !

Le Kintsugi, la nouvelle tendance du développement personnel !

juillet 24, 2018

Le Japon et son art de vivre est la nouvelle tendance du développement personnel  : Ikigai pour trouver sa voie, Shinrin-Yoku pour se ressourcer auprès des arbres, Konmari pour s’alléger l’esprit avec la magie du rangement… Mais connaissez-vous le Kintsugi ? Cet art japonais du XVème siècle consiste à réparer un objet cassé au lieu de le jeter, en soulignant ses cicatrices d’or pur, sans chercher à les masquer. L’objet assume son histoire, et, paradoxalement, il devient d’autant plus beau et plus précieux qu’il a été brisé ! 

Avez-vous déjà subi des épreuves ?

Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Peut-être le fameux « ce qui ne me tue pas me rend plus fort » cher à Nietzsche… L’art du Kintsugi est là pour vous indiquer que vos épreuves sont avant tout source d’expérience. Vous aussi, tel un Kintsugi vivant, vous avez expérimenté, puis dépassé des difficultés. Elles font partie de votre histoire, comme les cicatrices d’or d’un Kintsugi.

En pratique…

Listez toutes les épreuves que vous avez déjà traversées puis surmontées tout au long de votre vie. N’êtes-vous pas fier de votre parcours, de tout ce que vous avez déjà vaincu ? Gardez cela en mémoire. La prochaine fois qu’une difficulté viendra à vous, vous pourrez l’affronter avec d’autant plus de sérénité que vous avez déjà subi l’épreuve du feu… C’est cela, l’esprit de la résilience…

 

Assumez vos imperfections !

Contemplez la beauté d’un Kintsugi… L’objet cassé n’est-il pas plus intéressant ainsi ? Et si, vous aussi, vos failles et vos faiblesses étaient la source de votre plus grande force ? Au lieu de chercher à tout prix à les masquer, assumez-les : elles font partie de vous. Elles vous rendent unique au monde.

En pratique…

Prenez en conscience la décision de vous montrer tel que vous êtes, avec vos failles et vos imperfections, au lieu de vous protéger derrière un masque ou une armure. En laissant les autres vous connaître et vous atteindre, vous ne serez pas plus vulnérable, mais plus ouvert et plus humain…


Soyez patient…

Dans le monde hyper-connecté dans lequel on vit, on a souvent tendance à vouloir tout, tout de suite… Mais à oublier parfois qu’il ne suffit pas de tirer sur les feuilles d’une plante pour qu’elle pousse plus vite… L’art du Kintsugi nécessite de nombreuses étapes et des temps de séchage entre chacune d’entre elles. On dit qu’il faut parfois un an pour réaliser le plus beau Kintsugi… Le Kintsugi est là pour vous rappeler les vertus de la patience.

En pratique…

Prenez le temps de ralentir. Vous pouvez par exemple essayer ces différentes techniques, en fonction de celles qui vous appellent : cohérence cardiaque, méditation de pleine conscience, qi-gong, tai chi chuan, marche lente zen, cérémonie du thé, calligraphie… art du Kintsugi !

 

Retrouvez vos en-vies !

Une fois les morceaux recollés, une des étapes clefs de l’art du Kintsugi consiste à recouvrir chaque ligne de faille d’une belle laque rouge, qui fait penser à un réseau sanguin qui irrigue l’objet et lui redonne vie… Quelle belle métaphore de la résurrection après une épreuve! Et vous, avez-vous parfois tendance à oublier « tout simplement » de vivre dans ce rythme trépidant qui vous agite ? Quand avez-vous vraiment pris soin de vous et de vos vraies envies pour la dernière fois ?

En pratique…

Listez vos en-vies ! Tout ce que vous avez toujours voulu faire, un jour, peut-être, plus tard… N’attendez pas qu’il soit trop tard ! Notez tout ce qui vous fait vous sentir vraiment vivant, depuis toujours, et prenez un rendez-vous tout de suite pour ce soir ou le week-end prochain, avec vous-même ! Passez à l’action !

 

Resplendissez !

L’art du Kintsugi vous rappelle que vous aussi vous êtes aussi un joyau précieux, qui mérite de panser ses blessures avec de l’or… Après toutes les épreuves que vous avez traversées, il est temps d’assumer votre splendeur et d’honorer qui vous êtes vraiment…

En pratique…

Pour dépasser une épreuve, vous pouvez réalisez votre propre Kintsugi symbolique, en choisissant avec soin un objet signifiant pour vous que vous briserez en conscience pour incarner votre blessure, puis que vous réparerez patiemment, pièce par pièce. L’étape finale, celle où vous saupoudrerez la poudre d’or sur les cicatrices, signalera le moment de votre renaissance.

Vous êtes encore plus résistant !

La laque utilisée pour la réparation d’un Kintsugi est une résine naturelle qui a la particularité de continuer à durcir pendant des mois, voire des années, au contact de l’oxygène. Chaque Kintsugi se consolide ainsi avec le temps. Vous aussi, vos épreuves vous ont renforcé ! Et, comme la laque mêlée d’or continue à se solidifier, votre inconscient continue à travailler sur votre esprit de résilience. Vous n’en deviendrez que plus fort au fil du temps et des expériences.

En pratique…

Infusez en vous l’âme du Kintsugi en faisant cette petite méditation :

Choisissez un endroit calme, et débranchez tout.

Faites 10 inspirations et expirations longues, pour appeler le calme en vous.

Quand vous vous sentez prêt, visualisez un bel objet de votre choix, qui vous représentera symboliquement.

En pensée, brisez cet objet, et observez les éclats qui représentent toutes les épreuves que vous avez traversées.

Rassemblez chacun des morceaux avec soin.

Toujours en pensée, reconstituez le puzzle patiemment.

Recollez chacun des morceaux.

Soulignez chaque cicatrice de laque fraîche, d’un rouge éclatant.

Saupoudrez de la poudre d’or pur sur les lignes de failles.

Prenez du recul, et observez l’objet qui resplendit, malgré (ou grâce à !) ses blessures.

Ressentez combien il est désormais unifié. Entier. Un.

Laissez infuser en vous cette sensation d’unité…

 

Laissez parler le Kintsugi qui est en vous…

Et vous ? Cette métaphore vous parle-t-elle ? Ressentez-vous à quel point vous êtes vous-même unique au monde, et précieux, tel un Kintsugi ? A quel point vos épreuves vous ont rendu plus fort ? Avez-vous pris le temps de saupoudrer d’or vos propres blessures ? 

En pratique…

N’hésitez pas à partager en commentaire votre expérience personnelle pour inspirer les autres et témoigner que vous avez survécu à vos épreuves !

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez retrouver d’autres informations sur le Kintsugi, son histoire, sa symbolique et sa technique sur le site esprit-kintsugi.com, ou consulter le livre « Kintsugi, l'art de la résilience» de Céline Santini auteur de cet article.

 



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Une dose d'inspiration hebdomadaire ?

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine dans votre boite mail notre sélection à haute valeur ajoutée pour améliorer votre vie quotidienne : articles, vidéos, idées à mettre en place, etc.